L'ASCENSION ET LA VERTICALE
P5- Le sentier étroit

Le sentier étroit

Deux strophes du poème de Maître Eckhart « Le grain de sénevé » ont inspiré ce tableau, elles sont reproduites à l’entrée du chemin:

Deviens comme un enfant,
rends-toi sourd et aveugle !
Car ton être lui-même
doit devenir le rien,
dépasse être ou néant !
Délaisse lieu et temps
et quitte les images !
Trouve au sentier étroit
(sans le vouloir chemin)
l’empreinte du Désert.
Désert Tu es le Bien
par aucun pied foulé
jamais le sens créé
ne saurait y aller :
c’Est (personne ne sait)
c’Est ici et c’Est là
c’Est loin et c’Est bien près
c’Est profond et c’Est haut
et si c’Est donc ainsi
ce n’Est ni ça ni ci.